Mourir n’est peut-être pas la pire des choses

Auteur : DESSAINT Pascal

Édition : Rivages

Mourir_n_est_peut_etre_pas_la_pire_des_choses-dessaintRésumé : « Toulouse, juin 2000. Madame Jourda ne sait que faire de l’iguane dans sa cage, que lui a confié sa voisine Jérômine Gartner. La jeune femme n’est pas revenue le chercher et n’a plus donné signe de vie. Quand les policiers s’apprêtent à forcer la porte de son appartement, ils constatent qu’elle n’est tout simplement pas fermée. A l’intérieur, Jérômine est allongée dans un fauteuil. Étranglée. Détails singuliers : la climatisation est poussée au maximum et l’examen médico-légal révélera la présence de sept grains de riz et de sept fragments de métal dans l’œsophage de la victime. Chargé de l’enquête, le capitaine Félix Dutrey n’a d’autre choix que de fouiller dans le passé de Jérômine Gartner. Biologiste de formation, elle travaillait aux serres municipales et vivait seule, mais avait des amis : sa collègue Élisa, mais surtout Cédric, Marthe et Suzanne. Et aussi son frère Paul, écrivain à succès  mystérieusement disparu en mer lors d’une tempête. Leurs vies ont pris des chemins différents, mais un secret les a liés à jamais et, derrière ce secret se trouve peut-être la clé de la mort de Jérômine. Par le biais de cette histoire à quatre voix où l’on avance de révélation en révélation, Pascal Dessaint, avec ce mélange de gravité et d’humanité qui le caractérise, nous confronte aux enjeux majeurs des décennies à venir. Il signe ici un très grand livre, noir et lyrique, dont la sincérité n’a d’égale que la portée. »

N° APPN31 : 64

Année de parution : 2005

N° ISBN : 9782743613440